Noeud d'arrêt

Nom anglais: overhand knot
Autre appellation: Noeud simple



Les spécialistes le qualifient, à juste titre, de "demi-noeud", car il s'agit d'un noeud dangereux : si on le serre fortement, on éprouve les pires difficultés à le défaire par la suite. En revanche, pas assez souqué, il se dénoue tout seul.
Avantage:
  • Facile à retenir
Inconvénient:
  • Noeud dangereux





Etape 1
Etape 2

Récupérez tous les schémas illustrés dans notre document :

Téléchargez ce noeud dans le pack Noeuds de camping




8 commentaires
  • Avatar

    Ce noeud est tout sauf un noeud marin. A proscrire, surtout sur un bateau ! Il se serrera puis sera totalement impossible à défaire, surtout mouillé. De plus, inutile d'apprendre ce noeud sur votre site; malheureusement, tout le monde le connaît et l'utilise déjà.

  • Avatar

    A proscrire! Son vrai nom est le demi noeud. Rien à voir avec le noeud de vache qui est un noeud plat inversé à proscrire aussi. Pour le noeud d'arrêt le meilleur pour moi est le noeud de pompon (Voir vieux gréements). On remplace les noues plats, les noeuds de vache par le noeud d'écoute simple ou double gancé (Largage rapide) ou non.

  • Avatar

    Pas d'accord ! Si, sur mon bateau, on me fait un nœud simple, direction le quai ! :) Blague à part, le nœud simple n'est pas assez épais pour servir de nœud d'arrêt et surtout impossible à défaire une fois souqué. Il réduit alors considérablement la résistance à la rupture du bout et rend le bout impossible à"laisser filer":sur une amarre, c'est criminel ! En attente de surliure, préférez-lui le nœud de simple double (comme un capucin mais à deux tours seulement)


Vous avez aimez ce noeud ? Alors donnez-lui une note:

Noeud d'arrêt
Note de 2 sur 3 basée sur 73 votants