Le noeud de rappel

 

Référence ABoK: inconnue - proposez une référence ABoK
Nom anglais: inconnu - proposez une traduction
Usage: Les noeuds divers
Autre appellation: Rappel en s

DescriptionDétails

Il s'agit d'une technique de descente en rappel en positionnant la corde autour du corps afin d'obtenir un freinage lors d'une descente. On utilisait à loisir ce système avant que les descendeurs existent. Il ne fait pas mal sauf
en cas de mauvais placement de la corde. Il faut protéger la peau du frottement de la corde lors de la descente sous peine de graves brulures. Un mauvais positionnement de la corde ou une mauvaise tenue de celle ci entraine une chute mortelle. Cette technique est donné à titre indicatif afin de montrer comment faisait les anciens pour descendre les paroies. De nos jours merci d'utiliser du matériel adapté.

Point fort:
  • Facile et rapide à apprendre
Point faible:
  • Peu sécuritaire,Peu devenir dangereux

 

Les schémas détaillésSchémas

photo
Etape 1

 

Récupérez tous les schémas illustrés dans notre document

Téléchargez ce noeud dans le pack ''Noeuds divers''

 

 

4 commentairesCommentaires

2/3

4 avis

Donner mon avis Lire tous les avis
3 étoiles (0)
2 étoiles (4)
1 étoile (0)
à ne pas utiliser en maillot de bain comme illustré sur le dessin, sinon à mon avis il est important de le connaitre car on ne sait jamais ce qui peut nous arriver. Sinon les anciens se souviennent qu' on utilisait que ça dans le années 60, 70 avec tout de même un "prussik" pour la sécu.
- Répondre
Je voudrais nuancer les premiers commentaires au sujet du rappel en S.
En rappelant tout d'abord qu'il ne s'agit pas d'un nœud mais simplement de deux ganses inversées
non croisées. ( Avait-il donc sa place ici ? Sauf à s'étendre sur les techniques de freinage sur corde comme le nœud italien aussi appelé nœud russe, qui permet des rappels d'urgence sur baudrier par l'intermédiaire d'un mousqueton, de préférence à sécurité).
Je reste loin de considérer ses utilisateurs comme "les derniers des abrutis" et pour cause j'ai sans doute effectué des centaines de rappels, parfois sur une trentaine de mètres, en utilisant cette technique ( Je grimpe depuis le début des années 60 et "still alive")
Les mentalités ont bien évolués entre l'engagement total de nos anciens et les sensations sans risques à la mode de nos jours ( benji, via ferrata suréquipées, etc…)
Pour moi le milieu naturel ne doit pas être un parc d'attraction. Il faut savoir en accepter les risques et lorsque tout va mal connaître les techniques qui permettront de s'en sortir avec un minimum de moyens. C'est bien le cas du rappel en S, qu'il faut de nos jours bien certainement considérer comme une méthode d'urgence. Avant de l'accrocher à la panoplie des casse-cou, pensons qu'il peut être bien utile aux" randonneurs du vertige"et autres "Scramblers" d'outre-manche; plutôt que finir congelé sur une vire, lorsque l'on s'est fourvoyé dans l'itinéraire d'une" randonnée-avec-les-mains" en embarquant qu'une corde de secours et peut être un brin de cordelle ou de sangle.
Le schéma décrit est suffisamment explicite, je veux simplement affiner le positionnement de la corde sur le corps de manière à éviter les désagréments décrit dans les autres commentaires :
Comme déjà dit parlant d'une technique de rappel en urgence on l'utilise sur une corde à double.
- 1- A l'épaule bien positionner les cordes au niveau de l'articulation du bras ce qui permet d'ajuster la pression par des mouvements d'épaule
- 2- Au niveau de l'entrejambe ( Attention les garçons, passer bien derrière tout ce qui peut assurer votre postérité ! ). On ajuste les cordes sur la partie la plus charnue, bien au milieu, de la fesse opposée.
- 3 - On arrondira bien le dos pour répartir la pression.
- 4 - La descente s'effectuera bien coulée et sans précipitation, le corps légèrement en travers comme si l'on marchait à quatre pattes à reculons en regardant vers l'arrière. (dans le cas présent vers le bas )
- 5 – Il convient bien certainement de s'y entraîner avec assurage avant de devoir l'utiliser dans l'urgence – Essayez et vous verrez que c'est plus confortable qu'un rappel sur mousqueton et baudrier lorsque l'on n'utilise pas de dispositif mécanique de freinage ( descendeur en huit, Reverso, Frendo et autres Grigris ).

SAILFISH
- Répondre
Ce noeud n'est pas du tout a utilisé sauf si vous êtes le dernier des abruti et retirer votre baudrier et le laissiez tombé en bas de la falaise. il n'y a que a l'armé est chez les chasseur alpin que l'on vous apprend cela et encore les chasseur alpin utilise la "tarte" au niveau du cou et on un épais habillage, il en est de même avec le béret militaire si toute fois vous le tenter cela sera a vos risque est péril car en dehors de l'armée les assurance, les initiateurs, moniteur et autre BE vous diront que cela est très dangereux et que votre licence et votre assurance ne couvrira pas vos blessure en cas d'accident - Répondre
Lire les autres commentaires Ecrire un commentaire

 



Livres

  • The Knot Tying Bible: Climbing, Camping, Sailing, Fishing, Everyday
    The Knot Tying Bible: Climbing, Camping, Sailing, Fishing, Everyday
  • Knotting and Splicing Ropes and Cordage
    Knotting and Splicing Ropes and Cordage
  • Ashley's Bend
    Ashley's Bend
  • The Ashley Book of Knots
    The Ashley Book of Knots
  • Le grand livre des noeuds
    Le grand livre des noeuds
  • Noeuds
    Noeuds
  • Noeuds
    Noeuds
  • Le classique des noeuds : 130 noeuds, le savoir faire pour les réaliser
    Le classique des noeuds : 130 noeuds, le savoir faire pour les réaliser
  • Noeuds & nouages : Les construire, les comprendre
    Noeuds & nouages : Les construire, les comprendre
  • Comment réussir tous les noeuds
    Comment réussir tous les noeuds
  • Petit livre de - Les noeuds
    Petit livre de - Les noeuds
  • Le Grand Livre des noeuds
    Le Grand Livre des noeuds

Voir tous les livres sur les noeuds



Outils